Comment savoir si on a une fuite d’eau dans la maison?

Déceler à temps une fuite d’eau, même minime, dans les installations permet d’éviter des dégâts des eaux et d’endommager ainsi la construction. Comment s’y prendre pour s’assurer qu’il y ait réellement une fuite ?

Les signes indicateurs d’une fuite d’eau

Le premier indicatif d’une fuite d’eau éventuelle dans vos locaux est votre facture de consommation d’eau. Si vous constatez une forte augmentation inexpliquée dans le montant dû, vous saurez qu’il y a une fuite dans vos installations.

Outre le classique robinet qui goutte, une fuite d’eau se manifeste généralement par des tâches d’humidité ou d’auréoles jaunâtres ou brunâtres persistantes sur les murs, les plafonds, le sol, le carrelage. Ces tâches vont s’élargir progressivement, puis s’entourer de contours au ton plus foncé. Le matériau revêtement commence par se gondoler et se détacher, tandis que la peinture va s’écailler. Un ruissellement d’eau va se former le long des murs. La formation de moisissures sur les structures, ainsi que des relents persistants et nauséabonds dans les locaux sont aussi autant de signes indicateurs d’une fuite.

Une fuite dans les canalisations et dans le réseau de plomberie risque de causer de graves dégâts des eaux. Il importe alors de contrôler les jonctions et les raccords des canalisations qui se trouvent derrière les murs, sous le sol, derrière les équipements sanitaires encastrés…

Détecter une fuite d’eau dans un logement

Une fuite d’eau dans un appartement est parfois indécelable à moins d’avoir des yeux observateurs. Il importe d’observer les pièces situées directement sous une salle de bains. Des auréoles d’humidité jaunâtres sur le plafond ou les murs, des traces de moisissures, ou encore de la peinture qui s’effrite, une partie du revêtement mural qui se décolle, sont autant de signes de présence d’une fuite d’eau.

La fuite peut provenir soit des équipements de la toiture, comme une gouttière ou un chéneau endommagé, obstrué, soit des équipements d’intérieurs tels que des appareils électroménagers et sanitaires défaillants, soit encore des installations de plomberie en surface et dans les sous-sols. Si les canalisations ne sont pas cachées derrière les murs, par exemple, la fuite est décelable à l’œil nu. Par ailleurs, il suffira d’un contrôle effectué sur le compteur d’eau. Pour ce faire, il faut fermer les robinets les uns après les autres et lorsque les chiffres du compteur cessent de défiler, vous localiserez aussitôt la source de la défaillance. Enfin, si la fuite provient des canalisations, il faudra un appareil de détection approprié pour en venir à bout.